Tout le monde connaît le Nutella mais qui sait réellement d’où il vient ?

–  Nutella…euh, c’est comme Kinder chocolat, c’est allemand !?

–  Et non, c’est italien jusqu’au fond du pot ! Italien, enfin,  je devrais dire piémontais, tout comme le gianduia son ancêtre !gianduja

Pour tous ceux qui ignorent la genèse de cette pâte à tartiner et l’histoire du gianduja, voici donc quelques éléments d’explication…

En 1865, le chocolatier Caffarel lançait sur le marché les gianduiotti, célèbres chocolats emballés dans un papier doré et portant le nom de la marionnette de la commedia dell’arte Gianduja. C’est alors que le nom « gianduia » fut déposé.

Comme il n’est pas donné à tout le monde d’aller à Turin déguster des gianduiotti, voici une recette de gianduia fait maison ! … Mais je vous rassure, on en trouve de plus en plus dans toutes les épiceries fines et évidemment dans les épiceries italiennes sous forme de crème de gianduia ou de gianduiotti.

Ingrédients :

– 250 g de noisettes entières, du Piémont si possible
– 200 g de sucre glace
– 250 g de chocolat de couverture au lait

Préparation :

1. Torréfier les noisettes (les passer 15 minutes environ à 100°) dans une plaque allant au four, les laisser tiédir et les émonder (autrement dit, enlever la peau, avec plus ou moins de succès !).

2. Mixer les noisettes émondées et le sucre glace ensemble. Le secret c’est de les broyer le plus finement possible jusqu’à ce que les noisettes et le sucre s’amalgame, formant presque une pâte.

3. Déposer dans un plat/saladier allant au four, ajoutez alors le chocolat haché au couteau. Entreposer dans le four (40/50°C) pendant 2 voire 3 heures en remuant de temps en temps pour former une pâte homogène.

Vous pouvez alors moulez votre gianduia dans le récipient qui lui donnera sa forme définitive. Conservez dans un local sec et frais, à température ambiante (éviter le frigo pour le chocolat !).

Le gianduia peut s’utiliser en pâtisserie, pour faire de la glace (les recettes ne manquent pas sur les sites et blogs de cuisine) ou le déguster tel quel …avec votre café par exemple ! Si le goût est très proche du gianduja que l’on trouve chez les chocolatiers, en termes de texture, on ne va pas se mentir, il est difficile d’obtenir un velouté… le gianduja maison est bien plus granuleux !

Pour ceux qui veulent prolonger la lecture (en italien…), je vous conseille cet article de Lorenzo Vinci : La gianduia: una storia curiosa per una grande crema piemontese

2016-11-16-21-17-36-hdr  2016-11-27-22-48-41

A suivre, des recettes à base de gianduia !…